"La trilogie de Phénix" de Bernard Simonay

Publié le par Fanyoun

Ph--nix-I.jpgPhénix, La trilogie de Phénix, I

"Dorian et Solyane, frère et soeur jumeaux, vivent une jeunesse dorée entre les murs de la cité de Syrdahar, oasis survivant, depuis des temps immémoriaux au milieu des  Terres Bleues, un désert infranchissable où règnent la mort et la désolation. Jusqu'au jour où leur don de prémonition leur annonce la destruction des imminente de la cité. Alors contraints de fuir, les deux enfants vont devoir traverser les Terres Bleues, première étape sur le chemin de la formidable aventure qui les attend. D'épreuves en sacrifices, leur quête les conduira aux quatres coins du monde à la rencontre de chevaliers et de prêtres énigmatiques. Mais surtout, ils devront combattre l'effroyable malédiction qui pèse sur eux, cet amour interdit qui les enchaîne irrémédiablement l'un à l'autre.


Epopée fantastique aux couleurs de chanson de geste, Phénix, premier tome de la trilogie éponyme vous entraînera tambour battant dans une aventure à couper le souffle."





Graal, La trilogie de Phénix, IIPhenix-II.jpg

"Depuis vingt ans, la vie s'écoule paisiblement dans le royaume de Gwondaleya. Cependant une menace étrange frappe les domaines frontaliers.
De nulle part, surgissent des guerriers impitoyables et cruels, dirigés par des chefs mystérieux les Yatales. Les populations isolées sont soumises à une nouvelle croyance fanatique.
Par une étrange coïncidence, les hivers sont plus longs et plus rigoureux, raréfiant les récoltes et décimant le gibier. L'avenir se trouble, l'angoisse s'infiltre partout jusqu'au coeur du palais de Gwondaleya où réside le couple souverain : Dorian et Solyane, demi-dieux dotés de pouvoirs exceptionnels et dont les corps se sont arrêtés de vieillir.
Déchirée par la disparition de son fils Palleas, puis par celle de Dorian, Solyane comprend peu à peu que pour tenter d'éviter l'anéantissement, elle devra se soumettre à une épreuve fanstastique au cours de laquelle elle risque de perdre la vie.

Roman d'aventure, Graal, porté par une imagination débordante, vous fera rencontrer des situations palpitantes  des personnages insolites et attachants comme les Saf Therans, les convoyeurs de caravanes ; une esclave qui deviendra reine..."



Phenix-III.jpgLa malédiction de la Licorne, La trilogie de Phénix, III

"Nelvéa, la fille du couple mythique qui régnait sur Gwondaleya, est devenue la première femme chevalier et a pris pour emblème la Licorne, cet animal légendaire dont elle est, aux dires des augures, la réincarnation. Mue par un appel irrésistible, elle se lance sur les traces de son père et s'enfonce dans les profondeurs de la forêt. Mais son aventure la ménera bien plus loin encore...

D'épreuves en sacrifices, il lui faudra découvrir l'amour et la haine, lever la malédiction qui la poursuit et affronter ses propres démons avant de pouvoirs enfin comprendre le véritable sens de sa quête.


Aventure épique dans un décor qui mêle réel et imaginaire à la manière des romans de chevalerie, La malédiction de la Licorne est aussi le portrait d'une femme touchante, à la fois forte et fragile, à la recherche d'un passé enfoui qui lui révélera sa propre identité".






Mon avis :

L'action se passe dans un futur lointain. Notre planète, 4000 ans après une castastrophe nommée "Le jour du Soleil", est détruite presque totalement, du moins telle qu'on la connaît. Tout est à reconstruire. Et c'est cette reconstruction que Bernard Simonay nous conte, mélant adroitement imagination et originalité.

Il m'est très difficile de parler de cette trilogie en dissociant les 3 tomes, même j'ai une nette préférence pour "Phénix", le premier volet.

C'est une lecture envoutante d'un bout à l'autre. Il serait simpliste de résumer l'histoire à une simple (et éternelle !!!) lutte du bien contre le mal, et pourtant... On y retrouve des valeurs de base qui y sont pourtant bien défendues : Bravoure, sens de l'honneur, respect des autres, loyauté, solidarité, respect de la vie, amitié.... et je peux continuer longtemps. Cela vous rappelle rien ? Et si je vous dis "Chevalier" ? Car nous sommes au coeur même d'aventures chevaleresques et héroïques (Tome II)  où les ennemis sont vaincus. Le tome II est moins convaincant que le premier mais la lecture en est toujours aussi plaisante, l'imagination fertile et notamment la description de merveilleux paysages et de certaines créatures merveilleuses, elles aussi ou maléfiques.

Le Tome III est consacré à Nelvéa (Cf la quatrième de couverture). C'est une quête personnelle et nous sommes témoins de sa force et de sa fragilité. Nous assistons à son évolution, à sa propre découverte : sa propre identité (son moi).

A noter qu'on trouve chez Bernard Simonay une réfléxion très sérieuse sur l'évolution de l'homme (par le développement de certaines fonctions comme la télépathie). Réflexions également sur la manipulation des peuples et de ceux qui gouvernent, sur les côtés parfois extrèmes de la religion, sur le pouvoir et cette avidité de pouvoir qui conduit généralement à sa propre perte.

Je dois vous prévenir, si vous commencez cette trilogie, préparez vous à lire les trois tomes tant l'histoire est prenante. Par contre, j'ai un véritable problème : je classe mon article où ? Dois-je créer une catégorie Sciences Fictions ou Fantasy ? En attendant que je me décide, ce sera non classé !



:0075::0075::0075::0075:


Article dédié Gaël qui m'a gentiment prêté cette trilogie et ainsi fait découvrir Simonay.

Commenter cet article

LE BRETON 22/03/2011 18:23



Et si on le classait en Science Fantasy, comme chez Presse Pocket qui classe ainsi les romans de Ténébreuses par M. Z. Bradley, par exemple.


 


A lire aussi de B. Simonay les enfants de l'Atlantide, la porte de Bronze,...



véro 20/12/2007 13:29

J'ador !!!!!!!!!!!!!!!! j'ai lu en 11 jours le tome II et le 1er en plus de temps pour m'imprégner des personnages et j'ai hêtes de lire le 3me !! j'aimerais avoir moi aussi mon Dorian !

Béatrix 13/11/2007 09:15

Je suis bien tentée aussi..mais le temps me manque terriblement..mais je le note et à l'occasion..Bonne journée Fanyoun.

Fanyoun 13/11/2007 19:16

Je te comprends : il y a trois tomes de 600 pages (j'ai fait une moyenne très approximative) donc il faut vraiment avoir du temps devant soi, pendant les vacances par exemple ?

La liseuse 11/11/2007 09:54

De Bernard Simonay, j'ai lu la trilogie des pyramides et j'ai beaucoup aimé. un auteur talentueux. Merci pour ce billet sur la trilogie du phénix. Je ne connaissais pas.Je lirais bien aussi "la belle et la bête", "les enfants de l'atlantide" et "la louve de cornouaille".

Fanyoun 13/11/2007 19:13

Comme j'ai aimé "la trilogie Phénix", je vais récidiver et pourquoi avec "les pyramides" ?