"Ma grand-mère avait les mêmes" de Philippe Delerm

Publié le par Fanyoun



"Les dessous affriolants des petites phrases"





«Ce ne sont pas des passionnés de la brocante.
Ils hésitent à s'enquérir du prix d'une paire de fauteuils, de couverts en argent. Ils s'éloignent de quelques pas, s'annoncent alors le prix revendiqué, et l'un deux lance alors : "Ma grand-mère avait les mêmes."»

Mon avis :


Opus composé de 34 chapitres. Certains brefs, à peine deux pages, d'autres plus long trois-quatre pages. Delerm s'amuse de ces petites phrases que l'on prononce tous de manière anodine, qui nous sont familières. Tellement familières qu'on n'y plus garde. L'auteur en joue, en rit. Il jongle avec les mots, ironiquement, laconiquement.

Quelques exemple :
"Il a refait sa vie".  Delerm pose la question à savoir comment peut-il refaire sa vie ? Notre vie ne continue t-elle pas tout simplement ?
"C'est maintenant qu'il faut en profiter" : Maintenant sinon quoi ?
"Du côté de mon mari" : Ben oui, attention ! Son côté n'est pas le mien, on distingue (surtout au niveau des défauts).

Le tout est écrit avec tendresse et lucidité. Que les rapports humains peuvent être difficiles... si on souhaite les compliquer. Mais c'est sans compter Philippe Delerm qui épluche ses phrases toutes faites comme on presse une orange, pour n'en recueillir que le jus goûteux et sucré à souhait .

Cet opuscule se lit très vite et je vous garantie que vous réfléchirez à deux fois avant de prononcer certaines phrases.

Je vous en livre une que je déteste entendre et qui, selon mon humble avis, ne veut absolument rien dire :



"Au jour d'aujourd'hui..." Grrr !!!

Et quelle est  votre phrase toute faite que vous détestez entendre ?


Commenter cet article

Micki 30/03/2009 20:34

J'ai trouvé : la phrase que je déteste, assez récente, elle doit être enseignée dans les séminaires de management, car mes derniers patrons et DRH en usent et en abusent :"Nous reviendrons devant vous ..." juste histoire de dire "notre projet est nul nous allons revoir notre copie et comme vous êtes des êtres extraordinaires, nous reviendrons devant vous vous présenter notre joli nouveau projet, ou ... plan social d'ailleurs !!Bise

Fanyoun 31/03/2009 07:25


Dans le grande, elle est pas mal aussi celle-ci.


Anne 28/03/2009 15:24

Moi, l'expression qui me hérisse les poils c'est : "je peux te poser une question indiscrète ?" grrrrr rien que de l'écrire ça m'énerve !

Fanyoun 31/03/2009 07:21


Grrr !


Soie 25/03/2009 10:07

J'ai lu "Traces" du même auteur et j'ai bien aimé.

Fanyoun 25/03/2009 19:20


J'adore Delerm mais j'en ai lu peu en fait. J'espèer avoir le temps cette année pour rattraper tout ça mais avec mon Challenge, c'est mal parti !!!


L'Hippocampe associé 24/03/2009 23:34

Ah moi j'aime bien "au jour d'aujourd'hui" pour sa rondouillarde répétition... Mais j'en déteste beaucoup, celle que je détesterais le plus? Peut-être: "Qu'est-ce que tu veux que je te dise". Voilà. Qu'est-ce que tu veux que je te dise... Mais rien, rien, surtout rien !

Fanyoun 25/03/2009 19:19


Bon et bien : Au jour d'aujourd'hui, qu'est ce que tu veux que je te dise alors ? On fait un mixte des deux comme ça.




Micki 22/03/2009 21:16

Il n'y a pas si longtemps j'ai hésité à l'acheter... si je devais faire un fllorilège des expressions de ma grand-mère ! j'aurai de quoi faire une encyclopédie !! Quant "au jour d'aujourd'hui", j'aime tellement cette expression que j'ai tendance à prendre pour la pire des andouilles celui qui l'utilise ! une que je dteste ? je cherche et je te dis quoi !! comment on dit chez moi !

Fanyoun 23/03/2009 08:12


Ok, à suivre donc pour ta phrase détestée !!!