"Une vie française" de Jean-Paul Dubois

Publié le par Fanyoun





"Je trouve que de Gaulle a parfaitement posé le problème : le temps de la réforme est peut-être venu, certainement pas celui de la chienlit."

Editions de l'Olivier, 2004.
Collection "Points"
ISBN  : 978-2-082601-3 (1ère publication poche)
403 pages.
Prix du roman FNAC 2004.
Prix Fémina 2004.


Mon avis :


Jean-Paul Dubois met en scène Paul Blick : Fils d'un concessionnaire Simca et d'une mère correctrice de presse, Paul passe son enfance à Toulouse, obsédé par la mort de son frère décédé à l'âge de 10 ans d'une péritonite. Études médiocres de sociologie, brève ambition musicale, initiation sexuelle surprenante, Paul est un enfant de la Vème république et le récit de sa vie, jusqu'à ses cinquantes ans, nous le prouve. Les chapitres sont découpés selon les évènements historiques de cette période : De Gaulle, Mai 68, Pompidou, Giscard, Mitterrand et au final Chirac. Ce sont ces évènements qui rythment le roman de manière très anedoctique avec beaucoup de réalisme.

Aparté : A chaque chronique que j'écris, un dilemme s'empare de moi : Dois-je raconter l'histoire ? Personnellement, je ne suis pas pour et je préfère vous laisser le choix et privilégie mes émotions de lectrice (de toute façon, rien ne vous empêche d'aller sur le net pour en savoir plus).

Adéquation parfaite du titre avec le récit de Jean-Paul Dubois, les personnages sont communs, n'ont rien d'héroïque et nous ressemblent. L'écriture de l'auteur, que j'ai découverte avec ce roman, est à la fois mordante et pétillante, sarcastique sur divers thèmes politico-sociologiques, tendre et émouvante également notamment un passage où Paul nous parle de sa passion presque amoureuse pour les arbres et la nature.

Jean-Paul Dubois est un excellent écrivain qui nous montre "la richesse de la vie tout en soulignant son absurdité, sa lâcheté et sa bêtise". "C'est un portrait contemporain et lucide d'un homme d'aujourd'hui, bousculé par ses contradictions intimes et son mal de vivre". Son écriture est effectivement magnifique.

Je ne me suis cependant pas prise d'affection pour Paul... que je ne n'aime beaucoup, il faut le dire. J'ai lu ce roman avec intérêt mais sans fièvre livresque. Il mérite cependant d'être lu même le héros n'attire, à mes yeux, pas vraiment pas la sympathie.


Commenter cet article

constance93 14/01/2010 23:40


Même à la toute fin Paul ne t'a pas attiré de sympathie ? Pourtant...
Malgré tout, c'est la 1e partie que j'ai le plus apprécié, j'aime beaucoup l'humour de JP Dubois ;-) après, j'ai trouvé ça un peu pessimiste...
tu parles de personnages communs, mais un homme qui vit autant de choses dans sa vie n'a-t-il pas un côté extraordinaire ? Je lui en ai trouvé un personnellement... (j'aime beaucoup les 3 petits
points^^)


pom' 08/04/2009 09:38

je n'ai tant aimé que ça ce livre

Fanyoun 08/04/2009 20:39


Je comprends... Quand je parle de fièvre livresque, on peut dire que j'ai aimé mais sans être "embarquée".


pom' 28/03/2009 14:47

Arrivée au année Mitterrand, j'ai commencé à m'ennuyer

Fanyoun 31/03/2009 07:21


En ce qui me concerne, c'est le début que j'ai trouvé un peu long.


Flo 27/03/2009 17:24

Je l'ai lu il y a quelques temps déjà. J'en garde le souvenir d'une lecture agréable, mais comme tu le dis "sans fièvre livresque"

Theoma 27/03/2009 10:50

moi je n'ai pas accroché du tout. Ai eu de la peine à arriver au bout car pas de plaisir...