"La ferme africaine" de Karen Blixen

Publié le par Fanyoun



Quand le souffle passait en sifflant au-dessus de ma tête, c'était le vent dans les grands arbres de la forêt, et non la pluie. Quand il rasait le sol, c'était le vent dans les buissons et les hautes herbes, mais ce n'était pas la pluie. Quand il bruissait et chuintait à hauteur d'homme, c'était le vent dans les champs de maïs. Il possédait si bien les sonorités de la pluie que l'on se faisait abuser sans cesse, cependant, on l'écoutait avec un plaisir certain, comme si un spectacle tant attendu apparaissait enfin sur la scène. Et ce n'était toujours pas la pluie.

Mais lorsque la terre répondait à l'unisson d'un rugissement profond, luxuriant et croissant, lorsque le monde entier chantait autour de moi dans toutes les directions, au-dessus et au-dessous de moi, alors c'était bien la pluie. C'était comme de retrouver la mer après en avoir été longtemps privé, comme l'étreinte d'un amant.

Une nouvelle traduction de l'un des titres les plus populaires de la littérature du vingtième siècle, qui se veut fidèle à la musique de Karen Blixen, à sa voix, à son style, unique dans les lettres danoises, et lui rend enfin tout son éclat.

Collection Folio, 1978 (1937)
Traduit du danois par Yvonne Manceron
509 pages - 5,95 Euros


Mon avis :

La ferme africaine est une autobiographie écrite par la Baronne Karen von Blixen-Finecke, née au Danemark en 1895, qui partira loin de ses siens pour le Kenya en 1914. Ses souvenirs furent édités en 1937.

Elle vécut au Kenya de 1914 jusqu'en 1931. Propriétaire d'une ferme, cultivant du café près de Nairobi, elle sera la "m'saba"  régnant sur sa propriété comme un seigneur féodal mais son amour pour le peuple indigène dévoile son humanité profonde, elle ira même jusqu'à critiquer indirectement la civilisation européenne : "On les dépouille de leur passé, de leurs racines, de leurs coutumes. On les prive de tout ce qui faisait leur individualité et leur existence".

La Ferme africaine a été rédigé après son retour du Kenya qu'elle a quitté en y laissant une partie son âme. La vie qu'elle a vécu sur le continent africain, elle nous la raconte avec simplicité, avec une perfection de style, calme et ne s'embarrassant pas de détails superflus. Elle nous conte ses émotions, ses découvertes... Nous ressentons la nostalgie d'une femme qui a du quitter un pays qu'elle aimait par dessous tout, ruinée. Nous en apprenons beaucoup sur les différentes ethnies et les us et coutumes de celles-ci. Récit autobiographique, réflexions... si vous chercher une trame et une jolie histoire d'amour construite, passez votre chemin, ce livre n'est pas pour vous. Pas de suivi chronologique, c'est juste l'histoire d'une femme passionnée et nostalgique, qui nous conte une série d'anecdotes qu'elle a dû noter à la hâte sur un carnet. Nous percevons les battements du coeur de cette femme pour un peuple et son pays.



Sydney Pollack a adapté ce roman au cinéma en 1985. Donc juste pour le plaisir des yeux, je vous propose un extrait du film, romancé à souhait et notez que cette romance n'apparaît telle que décrite cinématographiquement dans le roman. Juste pour le plaisir des yeux et pour la prestation magnifique de Robert Redford et de Meryl Streep... et de Robert Redford...




Publié dans Littérature nordique

Commenter cet article

Grominou 12/10/2009 00:16


Voilà je l'ai lu! J'ai adoré, quel dépaysement! Malheureusement j'avais l'ancienne traduction, qui est loin d'être parfaite. Mais ça ne m'a pas empêché d'apprécier tout ce que lixen nous
raconte.  Maintenant je veux voir le film!


Fanyoun 08/11/2009 11:15


Ahhh ! Le film est aussi un grand moment. L'interprétation Meryl Streep et Redford laisse pantois. Regale toi.


Grominou 24/08/2009 04:17

Je ne lis pas tout de suite ton billet car j'ai ce bouquin dans ma PAL...  Je reviendrai!

Fanyoun 11/10/2009 10:56


Tu as raison !!! Je suis comme toi, je préfère me faire mon propre avis de lire celui des autres... à part pour avoir des idées lectures, ce qui augmente ma LAL de manière conséquente en général.


Thaïs 19/07/2009 16:41

j'ai aimé le livre et le film !

Fanyoun 22/07/2009 07:56


CQFD


pom' 19/07/2009 10:41

il est dans ma biblio depuis une éternité mais je l'ai jamais ouvert, il y a des ouvrages comme cela que l'on veut découvrir puis le temps passe sans jamais le faire !

Fanyoun 22/07/2009 07:58


Il est resté longtemps, très longtemps dans ma pal et puis, j'ai eu du temps et voilà... je l'ai lu en novembre. Quand je dis que je suis en retard dans mes critiques  !


akialam 18/07/2009 13:30

Je viens de finir le dîner de Babette et la ferme africaine est dans ma PAL !

Fanyoun 22/07/2009 07:59


Le festin de Babette doit être très agréable aussi. J'avais beaucoup aimé le film.