"L'Ombre du Vent" de Carlos Ruiz Zafon

Publié le par Fanyoun

 
zafon-l-ombre-du-vent.jpg



"Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, "ville des prodiges" marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours.
Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L'enfant, qui rève toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d'occasion, à un étrange rituel, qui se tranmet de génération en génération : Il doit y "adopter" un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventures et de secrets "enterrés dans l'âme de la ville" : L'Ombre du Vent.
Avec ce tableau historique, roman d'apprentissage évoquant les émois de l'adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l'Opéra ou du Maître et Marguerite, énigme où les mystères s'emboitent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafon même inextricablement la littérature et la vie.

Mon avis :


On assiste tour à tour aux premiers émois d'un adolescent qui ve se transformer petit à petit en homme, à la réssurection d'un clochard, on tombe amoureux (se) de la jolie Pénélope, on maudit une brute sanguinaire et abjecte sans aucune morale sous l'uniforme d'un policier...

Cette lecture m'a enthousiasmée, et notamment les 150 premières pages. A noter que j'ai eu une baisse régime les 200 pages suivantes, pour prendre ensuite les 150 dernières avec un intérêt grandissant.

Une amie enseignante m'a dit qu'elle étudiait un paragraphe de ce livre avec ses élèves de CM2 sans toutefois me le citer. Aussi, ayant adoré l'idée du Cimetière des Livres oubliés,  j'ai moi-même sélectionné un paragraphe que je trouve  magique et simplement beau.

Page 12, Livre de Poche :

..." - Ce lieu est un mystère, Daniel, un sanctuaire. Chaque livre, chaque volume que tu vois, a une âme. L'âme de celui qui l'a écrit, et l'âme de ceux qui l'ont lu, ont vécu et rêvé avec lui. Chaque fois qu'un livre change de mains, que quelqu'un promène son regard sur ses pages, son esprit grandit et devient plus fort. Quand mon père m'a amené ici pour la première fois, il y a de cela bien des années, ce lieu existait déjà depuis longtemps. Aussi longtemps peut-être que la ville elle-même. Personne ne sait exactement depuis quand il existe, ou qui l'a crée. Je te répéterai ce que mon père m'a dit. Quant une bibliothèque disparaît, quand un livre se perd dans l'oubli, nous qui connaissons cet endroit et en sommes les gardiens, nous faisons en sorte qu'il arrive ici. Dans ce lieu, les livres dont personne ne se souvient, qui se sont évanouis avec le temps, continuent de vivre en attendant de parvenir un jour entre les mains d'un nouveau lecteur, d'atteindre un nouvel esprit. Dans la boutique, nous vendons et achetons les livres, mais en réalité ils n'ont pas de maîtres. Chauqe ouvrage que tu vois ici a été le meilleur ami de quelqu'un."...
Aussi Natura, je te remercie chaleureusement de m'avoir offert ce livre et j'avoue être impatiente de voir si "nos paragraphes" concordent. 

:0075::0075::0075::0075:

Commenter cet article

dominique. 04/09/2009 19:16

prochainement dans ma pal !!!domy.

Fanyoun 11/10/2009 10:07


J'attends ton avis impatience Domi.


FLORIANE39 19/02/2009 20:47

j'ai commencé moi aussi ce livre avec beaucoup d'enthousiasme et d'élan et puis  j'ai eu beaucoup plus de mal à partir de la 200ème page, j'ai insisté, puis comme j'avais beaucoup de livres (notamment ITALO CALVINO) que j'avais envie de lire, j'ai "abandonné" mais temporairement car j'ai quand même envie de le finir ...

Fanyoun 21/02/2009 09:09


Outre ce passage un peu à vide au milieu du livre, ce roman est magnifique. Donne moi ton avis quand tu l'auras terminé.


Mademoiselle Swann 28/10/2008 10:39

Ce livre est un bijou littéraire, petite frustration même lorsqu'il a fallut le refermer et passer à une autre lecture...

sylvie 19/09/2007 09:19

moi aussi j'ai été emportée par ce récit. Un de mes meilleurs moments de lecture . j'ai aussi aimé cette idée de bibliothèque des livres oubliés, et du rituel initiatique.

Fanyoun 03/11/2007 12:46

Comme je l'ai dit, outre le petit passage du "milieu" qui est à mon sens un peu long, ce livre est une merveille qu'il faut lire absolument.

Nina 18/09/2007 18:16

Moi aussi ce live m'a enthousiasmée et il me tarde de lire un autre livre de cet auteur.

Fanyoun 05/10/2007 13:25

"L'ombre du Vent" est une histoire magnifique et la bilbiothèque des livres oubliés une invention formidable, je suis d'accord.